Palais Prince de Galles : La mémoire d’un roi au coeur de Cimiez

A partie des années 1860, le conté de Nice devient un lieu de villégiature d’hiver privilégié des grandes familles aristocratiques de toute l’Europe. Parmi celles-ci les Anglais sont les plus nombreux, et, avec l’arrivée du train, c’est le début de la « Belle Époque ».

En 1863, la colonie anglaise donnera une grande fête en l’honneur du mariage du Prince de Galles et de la Princesse Alexandra du Danemark et la Reine Victoria prendra bientôt ses quartiers d’hiver sur la Colline de Cimiez.

C’est donc tout naturellement en l’honneur du fils ainé de la Reine Albert Édouard de Saxe-Cobourg-Gotha, Prince de Galles et futur roi Edouard VII, que l’on retrouve à Cimiez, d’une part une Avenue Prince de Galles et d’autre part un Boulevard Edouard VII.

Palais Prince de Galles

Palais Prince de Galles

Vers 1890, dans la foulée de la construction des nombreux Hôtels-Palais de Cimiez, l’Hotel Prince de Galles est construit à l’angle du Boulevard de Cimiez et de l’Avenue Prince de Galles.

A l’instar de ses majestueux congénères Régina Palace ou Winter Palace, il ne survivra pas à la 2ème guerre, et sera transformé en appartements en 1947.

Le Palais Prince de Galles est aujourd’hui heureusement conservé dans un excellent état par ses copropriétaires, et fort de son emplacement au cœur du quartier de Cimiez, il en est l’un des fleurons de l’architecture Belle Epoque.

Actuellement à la vente au Palais Prince de Galles :

5 pièces vue mer panoramique 895 000 €